Ce dossier est une manière de rendre hommage à toutes mes rencontres, mais surtout de détruire les stéréotypes sur les réfugiés de la crise migratoire de 2010. Pendant des mois à Bremen, au Nord-Ouest de l’Allemagne, j’ai rencontré et essayé de comprendre au mieux la douleur de nos nouveaux voisins venus ici, non par choix mais par survie.

J’espère qu’après ces différentes productions, comme moi vous serez juste les regarder comme tout citoyen européen, comme tout citoyen du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *